Les fameux petits chiens

On me demande souvent pourquoi il y a presque toujours des petits chiens dans mes tableaux. Très bonne question qui mérite réponse.

Vous remarquerez que ce sont particulièrement des beagles. La raison est simple. Quand j'ai eu mes enfants on a adopté un chien... un beagle vous l'avez compris. Les enfants l'adoraient. Un bon jour il était rendu trop vieux et il a fallu le faire endormir. Afin que cet événement passe plus facilement auprès des enfants, j'ai commencé à incorporer des beagles dans mes tableaux. Je trouve que les beagles font de bons chiens de famille ne trouvez-vous pas?

Une bonne question !

Cet après-midi j'ai reçu des visiteurs. Ils connaissaient bien mon travail mais étaient curieux d'en savoir plus sur ma démarche.

La question qui m'est souvent posée... Pourquoi mes pesonnages n'ont-ils pas de visage?

C'est pas nécessaire puisque toute l'émotion passe dans les couleurs et le jeu des enfants qui se retrouvent dans mes tableaux. Vous pouvez imaginer les visages que vous voulez que ce soit vos enfants ou petit-enfants. Certains se reconnaissent eux-mêmes dans leurs jeux d'enfants.

Les deux tiers

J'avance! J'en suis rendue au 9e tableau. C'est le village de Franklin. En plein coeur de la région des pommes... sous la neige.

Pourra-ton parler un jour de tableaux de glace? C'est un clin d'oeil aux cidres de glaces qui sont si populaires. On en boira d'ailleurs lors du repas de Noël.

J'ai commencé à documenter les histoires autour des maisons que j'ai ciblées pour mon projet. Les personnes que je rencontrent en ont tellement à raconter qu'il me faudra trier les informations.

Au rythme des saisons

Ce matin je réalise que je suis vraiment influencée par les saisons. Plus l'hiver s'installe plus mes tableaux sont enneigés. Je n'avais jamais réalisé ça auparavant. Est-ce le fruit du hasard ou bien un processus tout à fait inconscient? Je ne suis pas certaine.

Le temps des Fêtes arrive à grands pas. Mon projet est un peu bousculé par quelques visiteurs qui viennent choisir un tableaux à donner en cadeau pour Noël. Je peux vous dire que mon combustion lente est apprécié durant les journées qui s'écourtent. On est bien au chaud dans l'atelier.

J'avance lentement

En fait j'avance bien. Je suis un peu en retard sur mon échéancier mais la recherche avance bien. Un dans l'autre je vais respecter les délais que je m'étais fixées.

C'est pas toujours évident de trouver LA maison dans un village ou dans une ville.

J'arrive de Dundee. Je réalise que je ne connais pas aussi bien ma région que je ne l'aurais cru. Je découvre des rangs, des chemins, des détours tous plus beaux les uns que les autres. Et il s'y trouve un patrimoine extraordinaire.

Comme le disais Oscar Wilde «La beauté est dans les yeux de celui qui regarde». Je vous j'avoue ici en toute humilité que j'ai fais une recherche pour en trouver l'auteur. C'est certain que lorsque je me promène dans la région en cherchant un sujet intéressant les possibilités se multiplient. Je pourrais peindre 13 tableaux par municipalité tellement il y a de bons sujets.

A plus tard.