Huntingdon

Adresse : 40, rue Prince et 42, rue Prince
Année de construction : circa 1880
Propriétaires actuels : Mme Lefebvre et Mme Gisèle Leboeuf

«Sur la rue des toits qui frisent»

Chanson de la série éducative Passe-Partout composée par Pierre F. Brault.

Ça n’a été pas été facile de choisir à Huntingdon. Dans chaque rue j’ai trouvé plusieurs maisons que j’avais le goût de peindre. Qu’elles soient en brique ou en bois plusieurs possèdent des fenêtres originales ou des galeries qui donnent envie de se bercer.

Mais il y en a une ou devrais-je dire deux qui m’intriguaient. On les retrouve au 40 et 42 de la rue Prince. Elles se ressemblent beaucoup et elles ont de magnifiques dentelles de bois. Les fenêtres du 2 e étage des deux maisons ne sont pas pareilles. Une a six carreaux et l’autre quatre. Bizarre!

J’ai donc rencontré madame Lefebvre la propriétaire d’une des deux maisons qui m’a raconté leurs histoires.

Aux environs de 1880, un écossais originaire de la région d'Argyll, dans l'ouest de l'Écosse, a bâti pour ses 2 enfants ces maisons qui étaient à l'origine identiques.

Derrière la maison il a construit une écurie commune qui est encore là aujourd’hui. Les toits, tout en dentelles, ajoutent du charme et nous montrent le travail soigné de l'époque. Pour ce qui est des fenêtres une est une fenêtre à la française qui s'ouvre vers l'intérieur du bâtiment et l’autre à guillotine comme les fenêtres à l’anglaise. Ce qui explique pourquoi elles sont différentes.

C’est le seul tableau de la série où on retrouve 2 maisons. J'ai choisi ces 2 maisons parce que leurs histoires est touchante et tout à fait dans l'optique de mon projet.

Les chevaux sont aujourd’hui plutôt rares à Huntingdon, mais rien ne m’empêche d’atteler des chiens pour les plaisir de mes personnages.