Hinchinbrooke

Adresse : 44, Ridge Road, Athelstan
Année de construction : circa 1904
Propriétaires actuels : M. Jean-Philippe Morin

«Le p'tit train va s'en aller,
Venez vite, venez vite…»

Ronde traditionnelle française.

Depuis mon arrivée dans la région que cette maison m'intriguait. Avec son véritable wagon de queue devant la maison et son architecture particulière je me demandais quelle pouvait être son histoire. J'ai rencontré le propriétaire monsieur Jean-Philippe Morin qui m'a raconté une histoire fascinante.

Il y avait dans la région, comme dans plusieurs régions à cette époque un grand problème d'alcool. Et pour aider les familles existait la Woman’s Christian Temperance Union (W.C.T.U) qui cherchait à venir en aide aux familles touchées par ce fléau.

Madame Enoch Foster, née Mary Munroe, originaire d’Athelstan et expatriée aux Massachussetts était membre du W.C.T.U.

Afin de venir en aide aux familles et permettre à la jeunesse d’avoir un lieu sans alcool tout en commémorant le nom de son père, un des premiers à s’établir dans la région, elle a fait un don de 1500$ pour la construction de ce qui deviendrait le Munro Hall. La construction a couté au total 2433$ et le terrain avait été cédé par la Presbyterian Church.

Le Munro Hall contenait une salle de spectacle de 250 places qui était considérée comme parmi les plus belles de la province. Le bâtiment offrait aussi un salon de thé, qui servira aux réunions régulières du W.C.T.U ainsi une salle à manger de 50 places.

L’aventure a duré jusqu’en 1954. Le membership du W.C.T.U a tellement diminué qu’il devenait impossible de maintenir les activités et l’entretien de la bâtisse. Il avait été entendu avec la Presbyterian Church qu’advenant une dissolution du W.C.T.U, un transfert serait effectué à l’église Presbytérienne ce qui fut fait le 20 octobre 1954.

Monsieur Morin, créateur reconnu dans le monde du spectacle et de la télévision, a découvert cette bâtisse et l’a rénové avec amour, passion et minutie. Il y vit et c’est aussi son lieu de création.

Le véritable wagon de queue avec son chef de train, a invité mes personnages à partir en voyage.